Archives du mot-clé roman

Mémoire vive

Si tu veux lire ce billet, sache que je vais te demander un effort. Oui c’est assez innovant comme accroche hein… Mais je n’en doute pas, tu peux le faire !

Le chapitre ci-dessous est une suite. Tu as peut-être lu le début de l’histoire, il y a… brr, 8 ou 9 ans, auquel cas une rapide relecture des 5 derniers chapitres suffira à te rafraîchir la mémoire. Si par contre tu débarques ici comme une fleur, sans savoir où tu mets les pieds… Fuis, pauvre fou ! Ahem. Sans rire, commence par le début, même si mon style de l’époque est un peu gamin, tu pourras te familiariser avec l’histoire.

Bref, les précédentes aventures de Rhacca, Eirko, Loni & co sont ici : http://blog.matthy.net/roman-fantasy/ (commence par les plus anciens billets bien sûr, il y en a 21, le premier est http://blog.matthy.net/2005/01/plume-vole/). Merci. Voici donc le chapitre 22. Lire la suite

Inspiration divine

Mais non, mais non, je ne poète pas plus haut que mon luth, il faut prendre ce titre dans son sens caché: l’enthousiasme. Car en effet (les hellénistes lèvent un sourcil), c’est bien de cela qu’il s’agit ! Pas au sens platonicien (j’ai le sentiment que l’essentiel de mon inspiration vient souvent de quelque chose ou quelqu’un sur ce cher plancher des vaches), mais au sens moderne. S’il faut assurément de l’inspiration pour écrire, il faut aussi de la gnaque (orthographe incertaine), du punch, des vibes – tout un tas de mots pourris qui ne valent pas un kopeck face à l’enthousiasme.

L’enthousiasme, vaccin contre la paresse, anticorps contre la lassitude, phagocyte des idées noires, vitamine anti-stress… C’est vachement mieux (et moins cher) qu’une cure de remise en forme. Et en plus, c’est contagieux.

Tentons aujourd’hui de démontrer les capacités de propagation de l’enthousiasme par voie électronique…

Lire la suite

Lamia

Et on repart comme en quarante… Je vais essayer d’accélérer un peu le rythme de parution des chapitres même si personne ne les lit 😛
Celui-ci est dédié à un certain Steve (waaah comment j’me la pète :D) dont les conseils rassurants m’ont amené à penser un peu moins de mal de mes essais…
Lire la suite

Rhacca Pulco citrooooon

Aaaah misère de misère à cause de cette foutue crève je suis à la bourre. Bon, ce chapitre arrivera très bientôt, ce week-end sans doute, promis. Et on dira que c’était aujourd’hui. Je sais, c’est franchement maladroit, mais zut, j’ai un torticolis moi !

Au fait, tant que je suis là à m’exprimer publiquement face à une foule déchaînée… euh, enfin bref, je souhaite la bienvenue à Ambroise dans ce monde guignolesque et félicite bien bas ses heureux parents :-) Vivement que je voie ce bout d’chou en vrai, pour savoir s’il est aussi adorable qu’en photo 😉

(Un mois plus tard, ça y est, chapitre fini, décidément en ce moment je suis en retard dans tout… Pardon à ceux qui attendaient, s’il y en avait…)
Lire la suite

Eirko maille

Encore un calembour private-jokesque que seuls les hellénistes auront une chance de piger… Et ce n’est pas pour autant que ça les fera marrer. Je suis un incompris, snif.

Retrouvons Eirko et Kot-Kot (qui n’a pas la grippe aviaire, je vous rassure), seuls sur le sable, les yeux dans… le sable, enfin voilà quoi.
Lire la suite

Loni soit qui mal y pense ^^

Longue période de silence… Un concours de roleplay mobilisant ma plume, une grosse crève pendant deux bonnes semaines, et vous voilà privés de feuilleton pendant six semaines. Sorry.

Pour me faire pardonner, et aussi pour célébrer dignement l’anniversaire de Léa (:-P), vous allez avoir droit à une triple dose 😀 Trois chapitres assez courts (faute de temps, snif) mais trois chapitres quand même.

Commençons par Loni, qui fait ses jeux olympiques d’hiver à sa manière…
Lire la suite

A new hope

Un an… Pas si mal pour un blog auquel je ne croyais qu’à moitié. Evidemment, la cadence d’écriture s’est ralentie à mesure que l’excitation fourmillante initiale laissait place à la raison, aux occupations professionnelles et à la nécessité d’organiser mes idées, de les fédérer pour qu’elles puissent se prêter à un travail de longue haleine…
Bref, je ne passe pas moins de temps qu’avant sur ce blog, mais je dois réfléchir un peu plus avant de laisser courir la plume, sinon l’histoire deviendra bancale et vous vous en lasserez à juste titre.
Notez que je parle essentiellement du "roman" (il faudrait mettre des triples guillemets là, enfin bon); les petits essais parallèles continueront sans doute à éclore çà et là au gré des envies, même si j’aimerais avancer autant que possible dans mon projet principal. On verra bien.
Assez bavardé pour aujourd’hui, je vous laisse entre les mains inconnues mais expertes de votre nouvel ami, en vous souhaitant bien évidemment tous mes voeux pour l’année à venir :)
Lire la suite

36 37

Ecrivant trop peu pour me permettre d’écrire 10 ou 20 points de vue, je me suis jusqu’ici concentré sur Loni, Eirko et Rhacca. J’essaie de m’accrocher à ne pas dépasser deux mois d’absence pour un personnage mais c’est difficile…
Malgré cela, mon histoire n’aura le sens que je veux lui donner que si elle englobe la situation d’une façon plus générale; il doit y avoir d’autres protagonistes, d’autres lieux, d’autres petites histoire dans la grande…
Pour ne pas me disperser sans retenue, voici ce que j’ai décidé: je vais vous proposer quelques aperçus d’autres point de vue, et vous me direz lequel (voire lesquels) vous souhaitez que je continue en priorité 😀
Ainsi, j’écris ce qui vous plaît, et je vous implique davantage dans ce projet, renouant un peu avec mon objectif initial qui était de vous donner l’envie d’inventer, voire d’écrire vous-même certains points de vue (oui, je sais, c’était sans doute trop ambitieux).
Voilà… Réfléchissez-y, et dites-moi ce que vous préférez, en commentaires publics ou en messages privés, à votre guise. J’attends vos réactions avec impatience… 😉

PS: aujourd’hui c’est le Téléthon, n’oubliez pas, 36 37 ou www.telethon.fr … 😉
Lire la suite