Archives pour la catégorie Textes

Visages

[Début avril] La fièvre ne me quitte plus, je dois écrire, écrire, et écrire encore… Qu’importe le propos pourvu qu’on libère sa plume ! Aujourd’hui, parlons du désir, de la relativité et de la beauté du masque. Visages. Peut-être trouverez-vous réponse à cette énigme dans la nouvelle ci-dessous…

[Fin mai] La première version de cette nouvelle était trop énigmatique. J’ai donc attendu quelques semaines pour la retoucher et la rendre plus accessible… J’espère avoir trouvé le juste milieu entre mystère et révélation.

[Début juillet] Après quelques semaines d’absence bloguesque pour cause de surbookage dans et hors du boulot, je réalise que je n’ai toujours pas publié ce texte sur mon blog. J’y reviendrai peut-être un jour pour le modifier, mais pas pour le moment, je crois: il faut que j’écrive d’autres choses d’abord, histoire de me dérouiller la plume. Alors hop, je publie, et qui sait, une âme perdue sur le net échouera peut-être ici et y trouvera matière à réflexion. On ne sait jamais qui peut nous entendre quand on parle dans le noir… Lire la suite

Estrellas

En attendant le prochain chapitre, commencé il y a près d’un mois et toujours pas fini (…), voici une petite parenthèse que je me décide finalement à publier sur ce blog. Ce texte est pour Estelle, pour la remercier de m’avoir donné envie d’écrire sur ce sujet. :) Ce n’est pas de la grande poésie, mais chacun fait avec ses moyens. J’espère que cela vous plaira.

Le titre, « Estrellas », est un clin d’œil à Estelle et une allusion aux « étoiles » que rêvent d’être les femmes qui ont inspiré le personnage central de ce poème. Lire la suite

J’suis fatigué

Une petite chanson pour illustrer mon état d’esprit hier soir…
Que les amis se rassurent: la moitié (au moins) de ces propos ne me concerne pas, ne vous affolez pas, je suis encore sain d’esprit 😀
Imaginez donc cette chanson interprétée sur un rythme assez rapide, de façon plutôt comique… Et si y’a un pro qui veut la mettre en musique, c’est volontiers… :)

Lire la suite

Je… suis… un machin

Pouet pouet, un petit poème tarabiscoté et pas du tout catholique pour égayer ce week-end… Je fais mes petits essais, faut pas m’en vouloir, « serial experiments »…
Vu comme je suis mauvais en théorie poétique (en pratique aussi, oui, ok, c’est bon, n’en jetez plus), tous commentaires seront exxxtrêmement bienvenus. En fait, j’offre ma plus belle chemise à celui ou celle qui saura m’insuffler un soupçon de talent poétique. (Je peux même ne pas laver la chemise si vous voulez la revendre à prix d’or sur eBay quand je serai connu !)

Heuuu… Bon ben voilà quoi. Ça s’appelle « Machin ».

Lire la suite

Au plaisir de vous lire

Je sautille, je bondis, je vole d’un projet à l’autre…

Des compagnons d’infortune, internautes avides d’écriture, ont décidé de se lancer dans l’élaboration d’une histoire commune. Ca ressemble un peu à ce que je faisais avec Star Trek Québec, si ce n’est qu’il n’y a là aucun cadre déjà établi, et que nous nous efforcerons tous de peaufiner notre style pour apporter chacun notre touche personnelle tout en préservant une certaine homogénéité. Car le but, là, est aussi de proposer à n’importe quel lecteur une histoire cohérente et inspirée, écrite à 10, 14 ou 18 mains…

Ayant hérité du privilège d’écrire le premier jet, je vous le livre ici; vous pourrez lire la suite sur notre forum en cliquant ici. J’espère recevoir quelques commentaires de votre part, n’hésitez pas… :)

P.S: joyeux anniversaire Rex ! 😀

Lire la suite

Mad Lain

Changeons un peu de style… Le bref texte d’aujourd’hui n’évoquera peut-être rien en vous si vous n’avez jamais vu Serial Experiments Lain (cf. la page « Lain » sur mon site). Ou peut-être comprendrez-vous autre chose… N’hésitez pas à laisser un commentaire pour en parler.

L’histoire de ce texte est plutôt originale. Hier soir, vers 11h/minuit, me prit l’envie soudaine d’écrire quelque chose sur Lain… Non: pour Lain. Pas de parler de Lain, j’entends: de laisser Lain parler.

Au même moment, quelque part en Belgique, une internaute qui, elle aussi, écrit à ses heures perdues (ou plutôt gagnées sur la vie de tous les jours), eut une idée similaire. Rien à voir avec Lain, cependant…

Antigone (puisque c’est ainsi qu’on la surnomme, ce qui ne fait pas d’elle une a-nouille, hein) écrivit donc son inspiration que je découvris aux alentours de 14h sur son forum. Et là, vladaboum-patatras, shocking, aïe mon coeur, le coup de grâce: son texte ressemblait étrangement à celui que je voulais faire. Pas un mot sur Lain, bien évidemment, mais les idées et émotions portées par ce petit bout de page me firent frrrrrissonner.

Encore un coup de la résonance Schumann, me dis-je (désolé, ça c’est pour les fans de Lain – demandez-moi des explications si besoin, tiens, comme ça je verrai ceux qui suivent :-D)… Anyway, le hic, c’est que je ne savais plus quoi écrire. Eh oui, Antigone avait tellement bien tourné ça qu’il fallait que je fasse autrement, sinon la comparaison m’aurait fait du tort 😉

Voici donc ce qui m’est venu à l’esprit depuis. Cela risque de vous paraître étrange, voire obscur… J’ai fait de mon mieux pour le rendre « émouvant » (au sens propre du terme) même pour ceux qui ne connaissent pas Lain, et j’attends d’avoir vos impressions pour savoir si j’ai réussi. Dernière remarque: plutôt que « Mad Lain », j’aurais pu appeler ce texte « Alter égaux »… J’ai hésité. Allez, zou. Lire la suite

Poupée

Samedi 5 mars, 15:40, je mate un peu le tennis et les doigts me démangent… Back on the blog, avec une idée en tête. Je ne sais pas combien de temps il me faudra pour l’écrire, je crains de ne pas l’achever ce week-end… On verra bien.

Samedi 26 mars, 14:50, je reprends le flambeau de cette histoire… Mince alors, je pensais avoir écrit plus que ça ! Pourvu que je l’achève vite…

Dimanche… L’inspiration me fuit ! C’est super dur de reprendre un truc qu’on a commencé 3 semaines plus tôt. Et puis mon histoire manque de chocolat et de soleil. Noël en Espagne, Pâques au Rabanne ! (désolé)

Lundi, j’ai trop mangé, j’ai trop bu (mais non, rassurez-vous – *hips !*), mais une âme charitable m’offre un peu de son inspiration (mille mercis BabyDoll) et je remets l’intrigue sur de bons rails. Mais il est tard, je crois que le dénouement sera pour demain ! :-\

Mardi 9h, avant de bosser il faut que je boucle l’affaire; il ne me reste que quelques phrases à peaufiner. Voilà, c’est en ligne, je referai une relecture dès que possible… En tout cas c’est loin d’être parfait, je ne suis pas vraiment satisfait, mais c’est le prix à payer quand on traîne autant ! J’espère quand même que ce nouvel essai vous plaira.
Pour info, l’autre idée que j’avais démarrée est plus ou moins abandonnée, je la trouve stupide… Il se peut donc qu’au prochain round Rhacca et Eirko reprennent du service 😉 Patience…

(Bien plus tard : cette nouvelle, rebaptisée « Poupée », est la moins réussie de ce blog ; à l’occasion, je la réécrirai. J’y tiens, ne serait-ce qu’en hommage à mes sources d’inspiration…) Lire la suite