Archives mensuelles : janvier 2005

Shikata ga nai

Encore une semaine de dingue ! Je ne vais pas m’en plaindre, hein, c’est la vie, mais le délai entre deux chapitres se rallonge forcément. J’aimerais compenser en qualité, mais que voulez-vous, il ne suffit pas de vouloir…

J’y ai pensé hier, fort heureusement, mais pas sur le blog, alors: joyeux anniversaire schtroumpfette 😉

Passons aux choses sérieuses avec la suite du feuilleton, écrite sur deux jours tellement qu’c’était long ! Pfiou ! :) Lire la suite

Pique à sot

Et c’est alors que tous s’exclamèrent: "chic, v’là la suite !"
:)

Pour citer mon ami FliB, à qui je faisais part de mes doutes quant à ma capacité à "créer" quelque chose de nouveau sans me contenter de régurgiter une bouillie d’influences: "les artistes empruntent, les génies s’approprient". Dixit ce cher Pablo (cf. le titre du billet d’aujourd’hui). De là à dire que cela fait de moi un artiste, tout de même… Enfin bref, bonne lecture, j’attends votre feedback. Lire la suite

Un jour sans histoire ?

Aujourd’hui, toujours pas de suite à l’histoire que vous êtes désormais des millions (si, SI ! Même le petit chinois, là, toi, oui, je sais que tu adores me lire !) à suivre.

Aujourd’hui, pas de petite histoire à vous raconter, full working day, même si j’avais du temps libre j’aurais le cerveau trop ramolli pour laisser ma Muse l’imprégner de ses chants inaudibles… Le VBA, c’est mauvais pour la santé artistique.

Aujourd’hui, toutefois, n’est PAS un jour comme un autre…

Lire la suite

Projets d’encre

Samedi, bientôt 18h, vous devriez voir ici la suite de la désormais célèbre saga épique qui vous passionne. Si, si. Tant que j'y pense, je remercie Léa et Sylvain pour leurs récents commentaires – les remarques seront prises en compte ! :) Voir que mes essais intéressent et provoquent des réactions, c'est une vraie potion magique, croyez-moi.

Mais voilà, je n'ai pas eu le temps d'écrire aujourd'hui. Oh, après avoir posté ce billet, je vais peut-être pondre quelques lignes, mais cela restera un brouillon d'ici demain. Et encore, je ne sais pas si je pourrai, j'ai piscine, euh, repas de famille (le genre de repas qui dure un bail, surtout si on compte l'apéro et la digestion).

Lire la suite

Coeur pluvieux

Et un, et deux, et trois chapitres. Ce serait sympa de laisser des commentaires, j’ai un poil l’impression de me parler tout seul là :) Je sais qu’il y a des visites (une quinzaine par jour apparemment), mais si presque personne ne donne son avis (merci à celui et celles qui justifient le ‘presque’), je vous préviens, je vais déprimer…

Alors, exprimez-vous, rogntudju ! 😀 Lire la suite

Le samedi au plume-art…

Ce n’est pas facile d’écrire après une semaine haletante et une grasse mat’ stoppée net par le boucan du vent dans les volets, mais l’envie prend le dessus !

Comme promis, voici le début d’une petite histoire; si c’est un début, c’est qu’il y aura une suite, oui oui, c’est promis. Et là vous aurez assez de matière pour rêvasser et (j’espère) me donner des conseils pour améliorer mon style et mes idées.

Petite précision utile: j’introduis ici de nouveaux personnages, de nouveaux lieux… Ne vous inquiétez pas, l’action et les dialogues se feront plus nombreux par la suiite 😉

Allez, banzaï…

Lire la suite

Plume vole

Trois jours, et je me trahis déjà…

Une de mes idées « secrètes » derrière la création de ce blog, était de me remettre à griffonner ! Je dis bien « griffonner », hein, pas écrire, sinon il risque d’y avoir des déçus. Depuis que j’ai un travail, faute de temps, je ne joue plus vraiment à Star Trek Québec… J’ai du temps, parfois, mais pas régulièrement, et c’est là que ça coince.

Mais l’envie de laisser mes doigts voler sur le clavier sans autre objectif que d’écrire quelque chose qui me plaît, qui assouvit mon inspiration, ça, c’est toujours là ! Et il faut bien que ça sorte: chacun s’exprime comme il peut, et moi, n’ayant pas le moindre neutrino de talent en musique ou en dessin, il faut bien que je griffonne, c’est comme ça.

Bref, j’avais un peu de temps ce midi et en fin d’après-midi, donc voilà, j’ai pondu vite fait une sorte de mini-chapitre de ce qui pourrait être un roman-fleuve comme il en existe tant en fantasy: ça ne va pas pisser loin (pardon pour la vulgarité), mais au moins je sais que j’aurai de l’inspiration pour les nuits à venir; vous aussi peut-être ! Si ces quelques mots excitent votre Muse, dites-moi vite ce qu’elle vous aura soufflé !

La suite ? Elle viendra, peut-être, peut-être pas, même Dieu ne le sait pas…

Lire la suite