[FUN] Du manager au leader 2.0

Les MOOC de management sont légion, et bien peu se montrent à la hauteur de l’enjeu. Une fois n’est pas coutume, c’est en France que l’on trouve deux des meilleurs de cette catégorie ; si le MOOC « GdP » de Rémi Bachelet se focalise sur l’aspect pratique de la gestion de projet, « Du manager au leader 2.0 » s’intéresse de plus près aux théories et aux tendances du management d’équipe. Cette complémentarité est-elle un hasard ? Pas sûr. Voyons déjà si le cours de Cécile Dejoux mérite sa réputation…

Oui, c’est un très bon cours, aucun doute là-dessus. Le « 2.0 » du titre se rapporte à la fois à la deuxième itération du MOOC, et au chapitre consacré à l’impact du numérique dans les pratiques de management (sujet ô combien pertinent). Chaque semaine a son intérêt, toutes les notions abordées sont vraiment utiles ; même si les chapitres sur la décision et la motivation sont sur le fond très proches de Managing people, engaging your workforce, ils sont présentés autrement, et j’y ai trouvé mon compte.

Points forts

  • L’intégralité du cours est disponible en français et en anglais : bravo ! (Enfin !)
  • Vidéos denses, très bien présentées ; qualité technique impeccable
  • Interviews de managers souvent passionnantes (oui, j’adore les MOOC qui osent ouvrir le débat et faire interagir enseignants et experts…)
  • Quizzes intelligents, difficiles, bien loin de la bête mémorisation du cours
  • Beaucoup d’exemples concrets issus de grandes entreprises

Du manager au leader 2.0Points faibles

    • Intérêt assez variable des interviews (certaines n’apportent pas grand chose à mon avis)
    • Certaines théories du management sont survolées ou abordées trop rapidement (notamment en semaine 6, avec des diapositives trop chargées)
    • Pas d’exercice évalué par les pairs, dommage, ce serait opportun
    • Les exemples sont presque tous issus de grands groupes, ça manque de PME et de start-ups !

Il reste donc quelques points d’amélioration, mais c’est un excellent MOOC qui mérite tout à fait sa renommée. Chapeau au CNAM et à Cécile Dejoux, on en veut d’autres comme ça.

 

Évaluation


Technique : 9/10


Pédagogie : 8/10

Intérêt : 9/10

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *