[edX] Jazz Appreciation

Je ne même pas dire que je l’attendais, celui-là : je n’osais l’espérer. Un MOOC sur le jazz ? Sur tout le jazz ? C’est ambitieux, non ? Voyons ensemble si « Jazz Appreciation » relève le défi…

L’approche annoncée est de faire apprécier le jazz à des néophytes, en expliquant ses grands principes, les principales périodes créatrices, les grandes figures. Pourquoi range-t-on Ornette Coleman, Stan Getz et Louis Armstrong dans un même genre musical ? Pourquoi une improvisation est-elle tout sauf une suite de notes sans structure ? Comment reconnaître le style des plus grands jazzmen ? En quoi les influences socio-culturelles ont-elles marqué le bebop ou le free jazz ?

Jazz AppreciationC’est un très vaste sujet, et même avec une vingtaine d’heures de cours très denses, il est impossible de ne rien oublier. Il faut accepter les choix de l’enseignant ; globalement, sa liste d’artistes tient la route, on regrettera peut-être le manque d’artistes « récents » (Petrucciani, Mehldau…) et européens/manouches (Django, Grappelli, Lagrene, Galliano), ainsi que le black-out total sur les liens du jazz et du classique.

Un élément central du MOOC est l’utilisation de la plateforme Cerego pour évaluer les apprenants au fur et à mesure de leur progression : quelques morceaux de jazz assez représentatifs d’un style ou d’une époque nous sont proposés, et il faut identifier l’interprète, le courant, etc. J’étais sceptique au départ : je craignais de perdre mon temps à répondre plusieurs fois aux mêmes questions pour atteindre 100%… Mais le système est vraiment bien conçu, il repère vite ce que tu sais déjà et ce qu’il faut que tu « travailles ». Au final, je sens que ces petits quizzes Cerego m’ont vraiment fait progresser, notamment dans le domaine du hard bop que je maîtrisais moins (d’ailleurs j’écoute du Coltrane en écrivant ce compte-rendu).

Points forts

    • Enseignant clair, illustrant bien ses propos, et manifestement heureux de partager sa passion (oui, rien que ça, c’est 50% d’un MOOC pour moi)
    • Pas mal de petits exemples au piano, pour expliquer une figure de style, un tempo…
    • Extraits musicaux de bonne qualité
    • Cerego (voir ci-dessus)
    • Sous-titres impeccables

Points faibles

    • Extraits limités à une minute pour des raisons légales, et surtout (ça c’est très pénible) les vidéos sont effacées au bout d’une semaine… Tu as intérêt à suivre le rythme.
    • Si tu n’as aucune formation musicale, certains passages sont ardus (comment comprendre le jazz modal si personne ne t’explique ce qu’est un mode ? « Oui alors écoutez bien, tout le chorus de So What, c’est un seul accord, vous entendez ? Donc c’est modal ! » Euh… D’ailleurs c’est plutôt deux accords, chef…)
    • Comment peut-on passer plus de 20 heures à parler de jazz sans prononcer une seule fois le nom de Gershwin ?

Dans l’ensemble c’est excellent. J’aurais vraiment densifié la dernière semaine pour évoquer davantage d’interprètes contemporains, notamment européens, et lors du module sur les racines du jazz, consacrer 5 minutes aux sources « classiques » aurait été appréciable. Mais ces remarques sont à mettre en regard du travail considérable qu’a dû représenter ce MOOC et à la qualité technique et pédagogique du résultat final. Donc bravo, et merci.

 

Évaluation


Technique : 10/10


Pédagogie : 9/10

Intérêt : 8/10

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *