[Coursera] Deciphering Secrets : Unlocking the Manuscripts of Medieval Spain

Parmi les bons MOOC, il y a les « costauds », les bien ficelés, avec un prof super rigoureux, un sujet étudié en profondeur et des moyens techniques appropriés. Et puis il y a les OVNI, originaux et visionnaires, comme celui que je te présente aujourd’hui. « Deciphering Secrets : Unlocking the Manuscripts of Medieval Spain » nous plonge dans l’Espagne du XVè siècle, multiculturelle et bouillonnante d’énergie, et nous offre en prime le privilège de participer au déchiffrage de manuscrits anciens.

Deciphering Secrets : Unlocking the Manuscripts of Medieval SpainParlons d’abord de la structure de ce MOOC. Il est inhabituellement long (12 semaines), car les 9 premières semaines sont plutôt légères (1h par semaine en moyenne). Le cursus se décompose en trois phases :  on commence par une introduction à l’Espagne médiévale, des Visigoths à Christophe Colomb, avec une attention particulière à la ville de Plasencia et aux communautés qui y vivaient au XVè siècle. Puis une initiation à la paléographie, reconnaissances des « mains », des abréviations courantes, etc. Et enfin, la vraie cerise sur le gâteau, le travail sur les manuscrits.

L’enseignant qui a monté ce MOOC a un petit côté illuminé (comme tous les passionnés je suppose), on sent qu’il a porté ce projet à bout de bras malgré les préjugés de certains de ses collègues et il n’est pas peu fier d’avoir fédéré des milliers d’apprenants autour de lui. Il n’a pas beaucoup de moyens, ni d’expérience des MOOC ; je me suis pris à rêver de ce qu’aurait pu devenir ce cours avec les moyens dont dispose « Emergence of Life » …

Les vidéos sur l’Espagne médiévale sont perfectibles : intéressantes mais assez mal organisées (cette fois c’est du côté de « The French Revolution » qu’il y aurait des leçons à prendre !). Si je n’avais pas été passionné moi-même par le sujet, j’aurais peut-être décroché. C’est le point névralgique du MOOC et j’espère qu’il sera amélioré à l’avenir. Les sous-titres contiennent beaucoup d’erreurs et les diapos manquent parfois de lisibilité.

Les quizzes sont brefs et s’assurent simplement que tu as écouté attentivement le cours. Les lectures additionnelles sont très intéressantes, mais là encore cela manque de structure, on part un peu dans tous les sens et je pense que certains étudiants peuvent s’y perdre.

Si ce MOOC n’était qu’un exposé historique, il serait plutôt médiocre, en tout cas très frustrant. Mais c’est en abordant la paléographie que l’on entre dans le vif du sujet. Il s’agit à ma connaissance de la première expérience de fusion MOOC + crowdsourcing. Techniquement, ce ne sont « que » 850 pages des archives de la cathédrale de Plasencia, scannées et découpées entre étudiants… mais on croirait tenir le vélin entre nos mains.

Deciphering Secrets : Unlocking the Manuscripts of Medieval SpainL’identification des lettres, puis des mots, est une véritable chasse au trésor. Nul besoin de maîtriser la langue de Cervantès pour y parvenir : à vrai dire, je parierais que des enfants réussiraient très bien à ce petit jeu. Il faut un regard perçant, une bonne capacité à associer des idées et à repérer des tendances, et surtout, de la patience.

Peut-être objecteras-tu « moui c’est sympa, on s’amuse, mais quel est intérêt pédagogique ? » – eh bien c’est simple : les manuscrits sont des illustrations frappantes de la « convivencia », de la vie commune des chrétiens, juifs et musulmans de Plasencia ; leurs accords et désaccords, leurs mariages et jeux de pouvoir… C’est un livre ouvert sur le quotidien d’une société multiculturelle.

En comprenant le XVè siècle, cette période fascinante à la croisée des époques, ce sont des clés pour notre monde actuel que nous découvrons. Et c’est très gratifiant.

 

Évaluation


Technique : 5/10


Pédagogie : 6/10

Intérêt : 9/10

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *