[FUN] Questions stratégiques

J’ai déjà suivi quelques MOOC sur la stratégie, et j’étais assez curieux et impatient de commencer celui proposé en français par le CNAM : « Questions stratégiques » était-il à la hauteur de mes attentes ?

Je tue le suspense tout de suite : non. Ce n’est pas faute de moyens, ni d’un manque d’intérêt, déjà : on voit très vite que ce MOOC dispose de la plupart des ingrédients nécessaires pour produire un cours de qualité. Alors, où est-ce que le bât blesse ?

Probablement au niveau des objectifs : j’espérais améliorer mes connaissances en matière de stratégie, et notamment de stratégie militaire, et pour l’essentiel j’ai eu droit à un exposé parfois détaillé, parfois très superficiel de tout ce que l’État français fait de merveilleux, de formidable, d’extraordinaire en matière de politique extérieure et de sécurité intérieure. Oui, par moments cela sentait bon la propagande stalinienne, j’en ricanais devant mon écran…

Questions stratégiquesTout le cours n’est pas comme ça, heureusement, mais cela dépend beaucoup des intervenants. Dommage, car certains sont plutôt intéressants et captivants. Il faudrait faire un tri préalable pour les participants que l’Évangile technocratique n’intéresse pas !

Ce MOOC donne finalement l’impression de donner la parole à une brochette de hauts fonctionnaires argumentant l’importance de leurs postes respectifs. C’est tout sauf inutile, en particulier en ces temps de défiance vis-à-vis des services publics, mais ce n’est absolument pas ce à quoi je m’attendais en inscrivant.

Points forts

  • Technique impeccable (montage et effets presque too much pour un MOOC)
  • Quizzes réguliers, courts et efficaces ; examen final difficile, juste comme il faut
  • Transcriptions TXT
  • Forum assez vivant

Points faibles

    • Objectivité variable, manque d’interventions contradictoires
    • Absence de sous-titres
    • Hangouts mal utilisés selon moi (questions creuses, pas de débats…)

Ce MOOC pourrait intéresser un public très large, mais il faudrait donc revoir certains points avant de sortir une V2. Le potentiel des archives qui nous sont présentées au fil des semaines mérite, selon moi, une présentation plus « multimédia », et de vrais débats entre historiens. L’histoire n’est pas une science rigide, elle est en perpétuel mouvement, et ce serait bien qu’on le sente dans ce MOOC. :)

Évaluation


Technique : 9/10


Pédagogie : 6/10


Intérêt : 3/10


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *