[FutureLearn] The Mind is Flat

Cela fait pas mal de MOOC FutureLearn en ce moment, mais celui-ci est différent, pour ne pas dire bizarre. « The Mind is Flat » est un MOOC de psychologie qui se propose de démonter les mythes que nous nous forgeons sur la complexité de l’esprit humain, et plus encore, sur sa rationalité.

The Mind is FlatJe traîne la patte depuis deux semaines pour rédiger ce compte-rendu car j’ai un avis très partagé. Ce MOOC sort des sentiers battus à plus d’un titre, et c’est très positif ; il s’appuie essentiellement sur des vidéos de bonne qualité (alors que FutureLearn fait souvent la part belle au texte) et propose chaque semaine une petite animation collective aussi amusante qu’intéressante (par exemple pour démontrer que nos « réflexes » perceptifs sont fortement conditionnés). Il faut croire que les concepteurs de ce MOOC ont prêté attention à des commentaires comme les miens. :)

Là où ça coince, pour une fois, c’est sur le contenu. Le découpage en six semaines est étrange, il paraît artificiel ; certaines semaines sont très intéressantes (la 5 notamment), d’autres sont d’un ennui mortel. D’une façon générale, il semblerait que les deux premiers modules aient été pensés comme une introduction, un teaser pour bousculer nos préjugés avant de passer aux choses sérieuses ; l’effet obtenu est tout l’inverse.

D’accord, notre cerveau prend des décisions de manière beaucoup moins rationnelle que nous le croyons ; d’accord, nous sommes terriblement influençables. C’est bon, on a compris, pas besoin de radoter pendant près de la moitié du MOOC. Si encore les études évoquées étaient présentées de façon rigoureuse, scientifique, cela pourrait passer ; or c’est tout le contraire. Au milieu de la semaine 2, je suis allé relire le sommaire du cours et vérifier le CV de l’enseignant, tant j’avais l’impression d’écouter pérorer un bonimenteur expert en psychologie de comptoir…

Ce n’en est pas un, et la suite du MOOC justifie en partie cette pénible introduction ; les interviews avec divers experts sont opportunes, j’ai beaucoup apprécié le rapprochement avec l’éthologie et la finance, tandis que les liens avec le marketing m’ont fait bailler (ce qui ne t’étonnera pas si tu me connais un peu).

En résumé, il y a quelques points positifs à retenir de ce cours, mais il me laisse un souvenir amer. J’ai la nette impression que l’enseignant a pris ses bouquins (dont il cherche à faire discrètement la promo) comme point de départ, s’est bien documenté sur « comment faire un bon MOOC », a appliqué la recette de son mieux, mais ne s’est jamais vraiment demandé ce qu’il cherchait à apprendre à son « public ». Manque de psychologie ? 😀

Vraiment, si tu aimes ce domaine et que tu as un peu de temps devant toi, rends-moi service et inscris-toi à la prochaine session de ce MOOC pour me dire ce que tu en penses. C’est peut-être moi qui suis mal embouché..?

 

Évaluation


Technique : 8/10


Pédagogie : 4/10

Intérêt : 4/10

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *